Carte de Vœux 2009

Deux univers, une même atmosphère

C’est une pièce où le silence est de mise. Le visiteur, le pas de la porte franchie, entend juste quelques cliquetis. Seuls les doigts paraissent bouger. Les regards, eux, restent rivés. Concentration et paralysie sont les signes apparents de ces hypnotisés. De temps en temps, des soupirs exaspérés, des bougonnements, des jurons, plus ou moins étouffés, puis brusquement, un vent de fantaisie semble balayer l’espace, une minute de folie. Il suffit de quelques syllabes échappées, une pensée décalée, un éclat de rire qui part en fusée et c’est le chassé-croisé des mots absurdes et délirants, qui sautent par dessus les écrans, qui en se rencontrant, font rire aux éclats, font rire bêtement. C’est une pièce où le silence est de mise. Le visiteur, s’en allant, le pas de la porte franchie, entend juste quelques cliquetis. Jusqu’au prochain courant d’air de folie, fantaisie nécessaire libérant la soupape, réduisant la pression, qui pendant la saison, va et vient dans cet espace, qu’on appelle un Studio d’Édition ou un Studio Web, c'est selon.